Les 111 des Arts LILLE_Du 12 au 17 mars_Expo caritative au profit d’enfants malades du Cancer

« Des mères engagées pour donner du sens à l’absence »

 

Cher(e)s ami(e)s,

Retrouvez 11 nouveaux dessins « Au fil de la vie… Pour en tracer l’essentiel! », créés spécialement pour l’exposition-vente-rencontre de l’association « les 111 des Arts Lille« *. Pour soutenir cette noble cause et aider les enfants, je vous invite à vous rendre à cette exposition d’artistes régionaux « au grand cœur » qui aura lieu du 12 au 17 mars 2018, salle du Gymnase (7 place Sébastopol à Lille, de 11h à 19h. Vernissage le mardi 12 mars à 18h30).

111 artistes ont créé pour vous et les enfants, 11 œuvres originales d’un format unique de 20 x 20 cm, au prix unique de 96 euros (111 euros encadré).
En achetant de l’art, vous aidez les enfants et vous soutenez les artistes.
On compte sur vous pour ouvrir votre coeur et soutenir cette noble cause!

Profondément touchée par ces 2 mamans et les enfants qui vivent ce combat quotidien, voici « un aperçu » des 11 dessins à adopter lors de l’exposition :

 

***SOLD OUT le 1er jour!***
6 nouvelles pièces sont arrivées ce jeudi 14 mars au soir pour adoptions, à découvrir sur place!
Voir TOUTE la collection : ICI

 

 

 

*Les 111 des Arts, regroupement d’associations loi 1901 à but non lucratif, ont eu à cœur de créer des synergies entre la lutte contre le cancer pédiatrique et les valeurs positives que véhiculent l’art et la culture ! Dominique Cronier et Catherine Soubrier, Lambersartoises, ont toutes deux perdu leur enfant, adolescent, des suites d’un cancer des os. Dotées d’une force presque physiquement palpable, elles se lancent dans un nouveau combat. Promouvoir l’art, le beau, pour aider la recherche sur le cancer pédiatrique. Leur arme : « Les 111 des arts Lille ».

– “Justine avait 16 ans et Paul-Emile 17 ans … et grâce à nos enfants, nous sommes devenues amies ! Face à la douleur, nous avons eu à cœur de nous investir ensemble dans ce grand projet, qui nous enthousiasme : un défi riche de sens, qui illustre l’énergie que Justine et Paul-Emile avaient d’embellir la vie …malgré tout !

 

Les oncologues du service de Pédiatrie, qui ont soigné nos enfants (au Centre Oscar Lambret de Lille), nous ont confortées dans notre démarche : la recherche médicale ne peut se faire sans d’importants moyens financiers et la collecte d’argent privé est primordiale pour aider la lutte contre les cancers très spécifiques de l’enfant ! L’association « Les 111 des arts » a été pour nous un vrai coup de cœur. Elle répond à notre amour de la peinture, de la photographie, du design,… et à tout ce qui, grâce aux artistes, met du Beau dans la Vie…pour l’adoucir.” Catherine Soubrier & Dominique Cronier
« C’étaient des jeunes qui irradiaient d’une envie de vivre. On ne pouvait pas passer à côté de ça. » La reprise du flambeau n’était pas un choix. Elle s’imposait. Une nécessité, que ce combat pour la vie des autres. L’absence devait avoir du sens, martèlent ces mères. Et en l’occurrence, le sens passera par le beau. Parce que leur enfant était un(e) ado, et que c’est un âge de la recherche esthétique, malade ou pas. « Nous avons découvert cette association, Les 111 des arts, qui travaille autour du beau pour adoucir les maux. C’était ce qu’il nous fallait », explique Catherine. Paul-Émile, le fils de Dominique, est décédé en février 2016, après quatre années de lutte contre un cancer des os. Un combat contre la maladie qui a rassemblé toute une communauté de soutiens, qui a profondément touché ses amis du lycée Jean Perrin, du club de hockey de Lambersart, de foot… « On ne meurt pas d’un cancer à 16 ans ». Ce fut le même soutien en bloc autour de Justine, fille de Catherine, elle aussi Lambersartoise. Elle avait 16 ans lorsqu’elle est décédée, en 2017, après deux ans de combat contre la maladie. « Ses amis n’ont pas compris. Pour eux, on ne meurt pas d’un cancer à 16 ans », souffle Catherine Soubrier. Raison de plus pour soutenir la recherche sur le cancer pédiatrique, peu connu, peu reconnu et « parent pauvre de la recherche ». Parce que le cancer de l’enfant ne représente qu’un à deux pour cent des cancers. Sans doute pas de quoi mobiliser les foules – et les fonds – sans coup de pouce. « On s’est dit qu’il fallait, par exemple, trouver des médicaments pour que le traitement soit moins invasif, plus adapté à leur âge. Pour cela, il faut des recherches adaptées. Et des sous. »
Les deux mamans ont choisi leur cause. Et leur support, avec l’association Les 111 des arts, qui existe déjà à Lyon, Paris et Toulouse. Elles ont créé la branche nordiste : Les 111 des arts Lille. Le principe : promouvoir des artistes de la région, en organisant des ventes d’œuvres, dont une partie des bénéfices ira à la recherche sur le cancer pédiatrique dans la région. Auprès des équipes d’Oscar Lambret, en l’occurrence. L’association a déjà son parrain : le grapheur roubaisien Lem. Paul-Émile en était complètement fan. Il avait rencontré l’artiste. Celui-ci lui avait peint des baskets. Sublime cadeau pour le dernier Noël du jeune homme.
www.les111desartslille.com Catherine Soubrier : 06 59 83 38 26. Dominique Cronier : 06 63 83 49 18.

 

LES 111 DES ARTS est une association à but non lucratif mobilisée autour de trois objectifs essentiels :

  • soutenir les enfants atteints de graves maladies, en particulier de cancers et leucémies, et les équipes hospitalières qui les soignent, en améliorant les conditions d’hospitalisation dans les services d’hématologie et d’oncologie pédiatrique et en favorisant la recherche sur ces maladies de l’enfant, par des dons issus de ses recettes ;
  • sensibiliser les membres de l’association à la culture et à la création artistique, en organisant, avec ses membres artistes, des événements artistiques et culturels, orientés notamment vers la peinture, la gravure, le dessin et la photographie, au service de cette démarche de solidarité ;
  • apporter aux artistes membres de l’association les occasions et les aides nécessaires pour faire connaître leur création et la diffuser au profit d’une œuvre humanitaire.

 

NB : en 2017 la vente de près de 2600 œuvres a permis un don global de 210 000 euros pour soutenir la recherche médicale en Onco-pédiatrie et adoucir l’hospitalisation des enfants. Sur l’ensemble des exercices de 2006 à 2017, ce sont près de 2 500 000 euros qui ont ainsi été reversés aux services hospitaliers!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s